Des traditions variées

Contenu du Des traditions variées

Les crêpes

Que serait mardi gras sans les fameuses crêpes ? Cette tradition de manger ces bonnes galettes vient de plusieurs sources. Il faut en effet consommer avant le carême les œufs qui ne se conserveraient pas. Il s’agit aussi de manger des aliments riches, que la période austère du carême interdit pendant quarante jours. Les enfants et les plus grands peuvent s’en donner à cœur joie avec cette recette de la vieille Catherine, gracieusement fournie par la presse locale.

La fête du quelo

Il s’agit d’une cérémonie vraiment étrange, qui ne pratique plus que dans quelques villages lorrains. Le quelo, vêtu d’un costume pour le moins bizarre et armé d’une gaule, doit barbouiller les chaussures des étrangers qui sortent de l’église. On le voit donc courant sus à tous les inconnus qui passent. Ce quelo est protégé par un autre énergumène baptisé « le maire de Chaty », qui le suit partout. La cérémonie instituant le maire de Chaty et le quelo est tout aussi abracadabrante. Elle se déroule la nuit de mardi gras. En voici une description pittoresque.

La promenade du bœuf gras

La promenade du bœuf gras est une très ancienne tradition de Carnaval ; on en trouve ainsi mention dès le Moyen Âge. Il s’agit pour les garçons bouchers, de promener en musique dans la ville, au moment de Carnaval, un ou plusieurs bœufs parés par exemple de fleurs et de rubans, sabots et cornes dorés. Cette tradition est demeurée très vivace au cours des siècles et si elle semble aujourd’hui avoir disparu en province, elle a repris à Paris dans les années 1990, après quelques décennies d’interruption. Cette promenade fut pratiquée également dans d’autres villes de France, et notamment à Nancy.