Expositions

Le droit de vote des femmes

La figure du citoyen, issue de la Révolution française, n’a pas été d’emblée accordée au féminin. Et pourtant… des droits réservés aux seuls hommes ne pouvaient prétendre ni à l’universalité ni à l’égalité. Alors, au tournant des XIXe et XXe siècles, les femmes, interdites de vote, ont décidé de prendre leur destin en main. Selon les pays et les latitudes, certaines luttes furent pacifiques, d’autres plus revendicatives, d'autres encore empruntèrent même la voie de la violence. À Metz et dans sa région, les citoyennes commencèrent à s’organiser, mais leurs revendications mirent du temps à se structurer. Les mentalités et les moeurs locales ne facilitèrent pas les choses, comme dans bien des territoires de province.

Contenu du Le droit de vote des femmes