Gourmandises, chansons et dictons

Contenu du Gourmandises, chansons et dictons

Gourmandises, chansons et dictons
 

Les fêtes de la Saint-Nicolas sont pour tous les petits lorrains l'occasion de déguster du pain d’épices, tout en chantant la comptine : « Il était trois petits enfants qui s’en allaient glaner au champ… ». C’est à Gérard de Nerval que nous devons cette complainte écrite en 1842, mise en mélodie en 1864 par Armand Gouzien..

Les fêtes de la Saint-Nicolas, leur saint patron, leurs pains d'épices et leurs défilés font partie intégrante de la tradition lorraine, et sont à l'heure actuelle toujours bien vivantes. Les petits écoliers apprennent toujours les chansons de leur saint patron, et ne manquent pas de déposer carottes et feuilles de choux pour son âne. Les événements festifs de la Saint-Nicolas suscitent encore aujourd'hui un imaginaire enthousiasmant et communicatif.

Dans la culture populaire, de nombreux dictons sont ainsi toujours véhiculés :

À la Saint-Nicolas, les grandes eaux, les grands froids.
Neige de Saint-Nicolas donne du froid pour trois mois.
À la Saint-Nicolas, les jours sont plus bas.
À la Saint-Nicolas, l’hiver est souvent là.
Le jour de la Saint-Nicolas, de décembre est le moins froid.